Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel ANNIE-FLORE BATCHIELLILYS, la voix du Gabon

ANNIE-FLORE BATCHIELLILYS, la voix du Gabon

ANNIE-FLORE BATCHIELLILYS, la voix du Gabon le samedi 28 avril 2018 à 20h30

CONCERT Dans le cadre du festival international des voix de femmes « Festin VOCAL »

Concert Retour à la liste

À 50 ans, la chanteuse, guitariste et percussionniste gabonaise Annie-Flore Batchiellilys, a connu plusieurs vies : de son village natal de Mighoma jusqu’à Bergerac en France, de la mécanique automobile à la chanson. Elle figure parmi les piliers de la musique gabonaise. Engagée, spirituelle,  Annie Flore Batchiellilys navigue entre jazz, blues, afro pop et afro-folk.
Aujourd’hui, elle revient plus boostée que jamais avec un nouveau single, I Fumbe, qui signifie "La Famille". Deux ans plus tôt,  elle a sorti  son album À l’angle de mon être : "Il s’agit du coin de moi intangible, celui qui ne change pas : ma foi, mon amour.


En première partie :


Hermence Abadjayé Fidélia ELLE  alias Djayé, journaliste à l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin ORTB, passionnée de musique  a été sélectionnée et coachée par l'artiste chanteuse camerounaise  Charlotte DIPANDA à la deuxième édition du concours international de chant "THE VOICE AFRIQUE FRANCOPHONE".
Le Festival international des voix de femmes « Festin vocal » promeut les  artistes chanteuses, les révèle au grand public d’ici et d’ailleurs et détecte les nouveaux talents.

Entrée : 2000 Adhérent / 3000 Non adhérent

Inscrivez-vous à la newsletter
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /  

Découvrez le programme Octobre-Novembre-Décembre

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas la venue du printemps ». Ce slogan de mai 1968, dont nous fêtons cette année le cinquantenaire, est le thème de la « Nuit blanche » à l’Institut français, un temps fort des rentrées et ce sera début octobre. Pour cet événement, comme pour l’ensemble de sa programmation, l’Institut français a choisi la participation et le mouvement. « Etes vous des consommateurs ou des participants ? » pouvait-on lire sur les murs de la Sorbonne. Participants, vous le serez complètement aux nombreuses rencontres, conférences et débats d’idées organisées en partenariat avec l’IRD, l’université, les associations. Pour explorer de nouvelles voies ensemble, sur les grands enjeux, les questions sociales, la science et la technologie. Hors de tout dogmatisme, en liberté de pensée car l’IF a fait sien cet autre slogan : « Comment peut-on penser librement à l’ombre d’une chapelle ? ». Participants aussi aux spectacles, avec de la danse et de la musique qui bouge et fait bouger. Ce n’est pas l’autre cinquantenaire de notre programmation qui nous dira le contraire, le Tout-Puissant Polyrythmo qui se produira en décembre, comme un avant-goût de fête, pour nous procurer cet enchantement des oreilles et du corps, celui de son public depuis les débuts, c’était déjà avec le Centre Culturel Français.Le mouvement, c’est aussi l’innovation avec l’entrepreneuriat des jeunes, le numérique pour répondre aux besoins des populations, les nouvelles formes de production et de consommation. Ce sera le thème du « Mois du numérique » en novembre, avec un temps fort, le lancement du Réseau francophone de FabLabs d’Afrique de l’Ouest et le festival Maker « Make Africa », en partenariat avec d’autres Instituts français de la région et la Société générale du Bénin. Avec vous, c’est une certitude, la rentrée à l’IF sera dynamique et bourgeonnante car « L’ennemi du mouvement, c’est le scepticisme. Tout ce qui a été réalisé vient du dynamisme et qui découle de la spontanéité ».

En savoir plus
« Décembre 2018 »
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031