Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Didascalies du monde

Didascalies du monde

Didascalies du monde le mercredi 25 juillet 2018 de 16h00 à 18h00

lecture-spectacle

Théâtre Retour à la liste

 L’Association SUDCREA a mis en place le dispositif des Didascalies du monde dans le but
de faire entendre et découvrir les textes d’auteurs dramatiques contemporains du Bénin et d’ailleurs. C’est aussi un cadre d’exercice pour les metteurs en scène associés et une opportunité de stage pour les acteurs- lecteurs associés.Il s’agit d’« un espace mitigé » entre l’écrit et la scène, où le metteur en scène n’est pas encore investi dans la mise en forme totale d’une oeuvre et où la lecture n’est plus une simple lecture mais une lecture investie par un début de jeu d’acteur. Venez participer à la création de cette mise en scène en posant vos questions à l'auteur ou au metteur en scène 

Entrée gratuite 

Texte
La succession
Auteur
Anirelle Ahouantchessou (Bénin)
Lecture dirigée par
Nathalie Hounvo Yekpè
Acteurs
Lopez Faizoun,
Cybelline de Souza,
Carlos Zinsou,
Carlaine Semadégbé,
Mickael Ariax Dakpogan,
Nawarath Boni,
Grimaud Brado,
Paul Ochadé

Inscrivez-vous à la newsletter
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /  

Découvrez le programme Octobre-Novembre-Décembre

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas la venue du printemps ». Ce slogan de mai 1968, dont nous fêtons cette année le cinquantenaire, est le thème de la « Nuit blanche » à l’Institut français, un temps fort des rentrées et ce sera début octobre. Pour cet événement, comme pour l’ensemble de sa programmation, l’Institut français a choisi la participation et le mouvement. « Etes vous des consommateurs ou des participants ? » pouvait-on lire sur les murs de la Sorbonne. Participants, vous le serez complètement aux nombreuses rencontres, conférences et débats d’idées organisées en partenariat avec l’IRD, l’université, les associations. Pour explorer de nouvelles voies ensemble, sur les grands enjeux, les questions sociales, la science et la technologie. Hors de tout dogmatisme, en liberté de pensée car l’IF a fait sien cet autre slogan : « Comment peut-on penser librement à l’ombre d’une chapelle ? ». Participants aussi aux spectacles, avec de la danse et de la musique qui bouge et fait bouger. Ce n’est pas l’autre cinquantenaire de notre programmation qui nous dira le contraire, le Tout-Puissant Polyrythmo qui se produira en décembre, comme un avant-goût de fête, pour nous procurer cet enchantement des oreilles et du corps, celui de son public depuis les débuts, c’était déjà avec le Centre Culturel Français.Le mouvement, c’est aussi l’innovation avec l’entrepreneuriat des jeunes, le numérique pour répondre aux besoins des populations, les nouvelles formes de production et de consommation. Ce sera le thème du « Mois du numérique » en novembre, avec un temps fort, le lancement du Réseau francophone de FabLabs d’Afrique de l’Ouest et le festival Maker « Make Africa », en partenariat avec d’autres Instituts français de la région et la Société générale du Bénin. Avec vous, c’est une certitude, la rentrée à l’IF sera dynamique et bourgeonnante car « L’ennemi du mouvement, c’est le scepticisme. Tout ce qui a été réalisé vient du dynamisme et qui découle de la spontanéité ».

En savoir plus
« Novembre 2018 »
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930