Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel Exposition : Ishola Akpo

Exposition : Ishola Akpo

Exposition : Ishola Akpo du samedi 25 janvier 2014 au samedi 22 mars 2014 ESPACE JOSEPH KPOBLI

Pendant longtemps, il expérimente les possibilités du numérique et renouvelle ainsi peu à peu le genre du collage. Mélangeant ses thématiques, il joue sur différents niveaux de lecture des images et en fait des métaphores plurielles.

Événement Retour à la liste

Né en 1983 en Côte d’Ivoire, Ishola Akpo vit et travaille à Cotonou.

En 2009, Ishola Akpo est en résidence à Dakar à l’occasion de la Biennale de Dakar. Il participe à deux reprises au Forum Transculturel d’art contemporain de Port-au-Prince en 2008 et 2011. Il est lauréat de plusieurs prix dont celui de la Fondation Heinrich Böll et de la session freelens du webdoc (Festival de Photographie de Toulouse, 2012).
La série Les redresseurs de Calavi a été sélectionnée au 11ème Aleppo International Photography Festival en Syrie puis à Photo Off Paris, Mois de la Photo 2012 en France. Ishola Akpo a participé également aux éditions de Périféeriques # 1 et # 2 au Bénin puis Sénégal. En 2013, il est Lauréat de Visa pour la Création (Institut Français) et obtient une résidence de trois mois à la Cité des Arts à Paris.

► Vernissage le samedi 25 janvier sur invitation.
► Une exposition installation de Ishola Akpo.
Commissaire : Giscard Bouchotte.
Sur une scénographie de Franck Houndégla.

> Entrée libre

Inscrivez-vous à la newsletter
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /  

Découvrez le programme Octobre-Novembre-Décembre

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas la venue du printemps ». Ce slogan de mai 1968, dont nous fêtons cette année le cinquantenaire, est le thème de la « Nuit blanche » à l’Institut français, un temps fort des rentrées et ce sera début octobre. Pour cet événement, comme pour l’ensemble de sa programmation, l’Institut français a choisi la participation et le mouvement. « Etes vous des consommateurs ou des participants ? » pouvait-on lire sur les murs de la Sorbonne. Participants, vous le serez complètement aux nombreuses rencontres, conférences et débats d’idées organisées en partenariat avec l’IRD, l’université, les associations. Pour explorer de nouvelles voies ensemble, sur les grands enjeux, les questions sociales, la science et la technologie. Hors de tout dogmatisme, en liberté de pensée car l’IF a fait sien cet autre slogan : « Comment peut-on penser librement à l’ombre d’une chapelle ? ». Participants aussi aux spectacles, avec de la danse et de la musique qui bouge et fait bouger. Ce n’est pas l’autre cinquantenaire de notre programmation qui nous dira le contraire, le Tout-Puissant Polyrythmo qui se produira en décembre, comme un avant-goût de fête, pour nous procurer cet enchantement des oreilles et du corps, celui de son public depuis les débuts, c’était déjà avec le Centre Culturel Français.Le mouvement, c’est aussi l’innovation avec l’entrepreneuriat des jeunes, le numérique pour répondre aux besoins des populations, les nouvelles formes de production et de consommation. Ce sera le thème du « Mois du numérique » en novembre, avec un temps fort, le lancement du Réseau francophone de FabLabs d’Afrique de l’Ouest et le festival Maker « Make Africa », en partenariat avec d’autres Instituts français de la région et la Société générale du Bénin. Avec vous, c’est une certitude, la rentrée à l’IF sera dynamique et bourgeonnante car « L’ennemi du mouvement, c’est le scepticisme. Tout ce qui a été réalisé vient du dynamisme et qui découle de la spontanéité ».

En savoir plus
« Décembre 2018 »
Décembre
DiLuMaMeJeVeSa
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031