Vous êtes ici : Accueil Agenda culturel « LA NATURE DANS LA VILLE »

« LA NATURE DANS LA VILLE »

« LA NATURE DANS LA VILLE » du mardi 07 novembre 2017 au samedi 16 décembre 2017 ESPACE JOSEPH KPOBLY

Une exposition de Hako Hankson et Oswald Adande

Exposition Retour à la liste

Regards croisés entre les artistes plasticiens Hako Hankson, camerounais et Oswald Adande, béninois

« Tout être conscient de son appartenance à l’univers sent s’imposer à lui la nécessité d’un environnement naturel ; ceci semble de plus en plus négligé dans nos villes, pourtant ce sentiment est une règle d’or pour atteindre la sérénité » Hako Hankson

« J’aimerais attirer les regards sur la façon dont on construit la ville … faire réfléchir sur un développement de la ville qui prenne en compte le défi des catastrophes naturelles, la place de l’agriculture, les activités humaines qui impactent le climat … faire évoluer nos comportements face à la nature » Oswald Adande

Cette exposition s’inscrit dans le prolongement d’une réflexion collective autour de la semaine de la ville Kotonou Tohô qui s’est déroulée à l’Institut en mai dernier.

Débats et rencontres autour de l’exposition.

ENTRÉE GRATUITE

MARDI 07 NOVEMBRE AU 16 DÉCEMBRE | ESPACE JOSEPH KPOBLY

Inscrivez-vous à la newsletter
Les rendez-vous à venir
Voir tous les événements entre le :
/ /  
et le :
/ /  

Découvrez le programme Octobre-Novembre-Décembre

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas la venue du printemps ». Ce slogan de mai 1968, dont nous fêtons cette année le cinquantenaire, est le thème de la « Nuit blanche » à l’Institut français, un temps fort des rentrées et ce sera début octobre. Pour cet événement, comme pour l’ensemble de sa programmation, l’Institut français a choisi la participation et le mouvement. « Etes vous des consommateurs ou des participants ? » pouvait-on lire sur les murs de la Sorbonne. Participants, vous le serez complètement aux nombreuses rencontres, conférences et débats d’idées organisées en partenariat avec l’IRD, l’université, les associations. Pour explorer de nouvelles voies ensemble, sur les grands enjeux, les questions sociales, la science et la technologie. Hors de tout dogmatisme, en liberté de pensée car l’IF a fait sien cet autre slogan : « Comment peut-on penser librement à l’ombre d’une chapelle ? ». Participants aussi aux spectacles, avec de la danse et de la musique qui bouge et fait bouger. Ce n’est pas l’autre cinquantenaire de notre programmation qui nous dira le contraire, le Tout-Puissant Polyrythmo qui se produira en décembre, comme un avant-goût de fête, pour nous procurer cet enchantement des oreilles et du corps, celui de son public depuis les débuts, c’était déjà avec le Centre Culturel Français.Le mouvement, c’est aussi l’innovation avec l’entrepreneuriat des jeunes, le numérique pour répondre aux besoins des populations, les nouvelles formes de production et de consommation. Ce sera le thème du « Mois du numérique » en novembre, avec un temps fort, le lancement du Réseau francophone de FabLabs d’Afrique de l’Ouest et le festival Maker « Make Africa », en partenariat avec d’autres Instituts français de la région et la Société générale du Bénin. Avec vous, c’est une certitude, la rentrée à l’IF sera dynamique et bourgeonnante car « L’ennemi du mouvement, c’est le scepticisme. Tout ce qui a été réalisé vient du dynamisme et qui découle de la spontanéité ».

En savoir plus
« Novembre 2018 »
Novembre
DiLuMaMeJeVeSa
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930