Vous êtes ici : Accueil Coopération / Actus Actualités [MOIS DE LA FRANCOPHONIE] Foulées de la Francophonie

[MOIS DE LA FRANCOPHONIE] Foulées de la Francophonie

Dimanche 26 mars se sont déroulées les Foulées de la Francophonie, avec 230 participants de tous les horizons.

Cette année, l’événement met en lumière le handisport, en partenariat avec le Comité national paralympique. Une rencontre-débat le 17 mars ainsi que la participation de coureurs handicapés aux Foulées ont permis de mieux cerner les enjeux et les défis du handisport. Les fonds recueillis lors de cette 5ème édition permettront par ailleurs de soutenir les activités du Comité national paralympique.

110 lycéens béninois, 60 athlètes handicapés et 60 coureurs civils se sont lancés dans cette boucle de 3km, au départ de l’Institut français en présence de SE Madame l’Ambassadrice de France et de SE Monsieur le Ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle.

  

Les personnalités issues de la Francophonie, dont secrétaire général de la Commission nationale permanente de la Francophonie, réunies en nombre ce dimanche pour les Foulées, ont largement contribué à faire de cet évènement un rendez-vous incontournable du calendrier de la Francophonie pour affirmer ainsi les valeurs universelles et inclusives du sport.

L’édition 2017 des Foulées fut un réel succès, grâce à nos partenaires techniques, la Ligne régionale Atlantique-Littoral d’athlétisme et son représentant M. Alfred YANGAINON, le Comité national paralympique (CNP) et son secrétaire général M. Georges SERIKI, ainsi que France Volontaires et son président M. Eugène SOME. Nos remerciements s’adressent aux sponsors nombreux à nos côtés cette année, ainsi qu’aux forces de l’ordre béninoises qui accomplissent toujours un grand travail.

Affirmer les valeurs du sport, c’est promouvoir la loyauté, le dépassement de soi, la tolérance, le respect, l’honnêteté et la courage.
Bravo à tous les participants et aux vainqueurs des Foulées 2017 !

 

Liste des vainqueurs, par catégorie : (MàJ 19/05/17)

COURSE SCOLAIRE :

Meilleures filles :
DOVONOU Lucresse
DJAKPO Goldys
AGANDAN VIRGINIE

Meilleurs garçons :
AGAI B.S. Achille
FAKAMBI Léonel
VODOUNOU Francis

Meilleur établissement :
CEG OUIDAH 1

COURSE CIVILS

Meilleures femmes :
ASSOGBA Pauline
AMANANDI Huguette
AKINOTCHO Bérénice

Meilleurs hommes :
AZONHIN Sylvain
AGBESSI Euphrène
AKOWANOU William

 


La remise des prix du vainqueur de la course scolaire pour les garçons, Achille B.S. AGAI, du CEG 1 de Calavi et de la deuxième place de la course individuelle pour les civils femme, Huguette AMANANDI, de l'équipe du port autonome de Cotonou, a eu lieu le jeudi 18 mai 2017. Bravo et rendez-vous l'année prochaine pour l'édition 2018 !
 



 

 

Inscrivez-vous à la newsletter
Navigation

Découvrez le programme Octobre-Novembre-Décembre

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas la venue du printemps ». Ce slogan de mai 1968, dont nous fêtons cette année le cinquantenaire, est le thème de la « Nuit blanche » à l’Institut français, un temps fort des rentrées et ce sera début octobre. Pour cet événement, comme pour l’ensemble de sa programmation, l’Institut français a choisi la participation et le mouvement. « Etes vous des consommateurs ou des participants ? » pouvait-on lire sur les murs de la Sorbonne. Participants, vous le serez complètement aux nombreuses rencontres, conférences et débats d’idées organisées en partenariat avec l’IRD, l’université, les associations. Pour explorer de nouvelles voies ensemble, sur les grands enjeux, les questions sociales, la science et la technologie. Hors de tout dogmatisme, en liberté de pensée car l’IF a fait sien cet autre slogan : « Comment peut-on penser librement à l’ombre d’une chapelle ? ». Participants aussi aux spectacles, avec de la danse et de la musique qui bouge et fait bouger. Ce n’est pas l’autre cinquantenaire de notre programmation qui nous dira le contraire, le Tout-Puissant Polyrythmo qui se produira en décembre, comme un avant-goût de fête, pour nous procurer cet enchantement des oreilles et du corps, celui de son public depuis les débuts, c’était déjà avec le Centre Culturel Français.Le mouvement, c’est aussi l’innovation avec l’entrepreneuriat des jeunes, le numérique pour répondre aux besoins des populations, les nouvelles formes de production et de consommation. Ce sera le thème du « Mois du numérique » en novembre, avec un temps fort, le lancement du Réseau francophone de FabLabs d’Afrique de l’Ouest et le festival Maker « Make Africa », en partenariat avec d’autres Instituts français de la région et la Société générale du Bénin. Avec vous, c’est une certitude, la rentrée à l’IF sera dynamique et bourgeonnante car « L’ennemi du mouvement, c’est le scepticisme. Tout ce qui a été réalisé vient du dynamisme et qui découle de la spontanéité ».

En savoir plus
« Octobre 2018 »
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031