Vous êtes ici : Accueil Tests et examens INSCRIPTIONS – SESSION 2017 DU DSCG

INSCRIPTIONS – SESSION 2017 DU DSCG

Les candidats du Bénin et du Togo relèvent de l'académie de Nantes, auprès de laquelle ils doivent s'inscrire afin de pouvoir passer les épreuves du DCG ou du DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion).

Comme pour les sessions précédentes, les épreuves se dérouleront à l’ENEAM (Ecole de Management et d’Economie Appliquée) de Cotonou.

Les frais à payer sont de nature différente :
- les droits d’inscription aux UE sont perçus par l’Ambassade de France pour le compte du rectorat de l’académie de Nantes ;
- les frais d’organisation (incluant la location de salles d’examen, la surveillance et les frais d’envoi des copies au rectorat de Nantes) sont perçus par l’Institut Français du Bénin (IFB).



1 – DROITS D’INCRIPTION AUX UE

Le montant de ces droits s’élève à 30 euros (soit 19 679 francs CFA) par UE du DSCG.

Ces droits sont perçus par la régie de l’Ambassade de France au Bénin, qui tiendra une permanence à l’Institut Français du Bénin.


 

Les dates de perception des droits d’inscription aux UE sont les suivantes : 
               
➢ Lundi 7, Mardi 8, mercredi 9, jeudi 10, mercredi 16, jeudi 17 août 2017
de 15h00 à 17h30

ATTENTION ! En raison de l’affluence, n’attendez pas le dernier jour pour régler vos droits d’inscription.

Merci de vous munir de la somme juste, en raison de la pénurie de petite monnaie.
A défaut de la somme juste, merci d’apporter le montant arrondi aux 5 FCFA immédiatement supérieurs.

 



Les documents justificatifs suivants seront demandés lors de l’encaissement des droits d’inscription :
- une pièce d’identité valide (CNI ou passeport uniquement)
- la confirmation d’inscription envoyée par le rectorat de Nantes sur la messagerie électronique des candidat(e)s.

La quittance de paiement remise à l’encaissement doit être conservée précieusement car :

- elle sera exigée à titre de justificatif par l’Académie de Nantes,
- elle devra être présentée lors du paiement des frais à l’Institut Français,
- elle pourra être exigée à l’ENEAM le jour de l’examen, avec la convocation du candidat.


 

2 – FRAIS D’ORGANISATION DES EPREUVES ET D’EXPEDITION DES COPIES

Le montant de ces frais s’élève à 20 000 francs CFA par UE pour l’organisation des épreuves des examens comptables (DCG et DSCG).

Ils doivent être acquittés directement auprès de l’Institut Français du Bénin (IFB), avenue Jean-Paul II à Cotonou (entre l’Ambassade de France et la Présidence de la République). L’IFB éditera les quittances correspondantes.



ATTENTION !

Les candidat(e)s résidant au Bénin devront avoir réglé les frais d’organisation et d’envoi des copies au plus tard la veille de la première épreuve de la session.

Seuls les candidats résidant hors du Bénin auront la possibilité de régler ces frais sur place à l’ENEAM, le jour même des épreuves. Ces candidats devront se présenter une demi-heure avant le début des épreuves aux agents de l’IFB présents sur place.


 

Les candidats qui ne se seront pas acquittés de leurs frais d’organisation et d’envoi des copies ne seront pas autorisés à concourir.

Inscrivez-vous à la newsletter

Découvrez le programme Octobre-Novembre-Décembre

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas la venue du printemps ». Ce slogan de mai 1968, dont nous fêtons cette année le cinquantenaire, est le thème de la « Nuit blanche » à l’Institut français, un temps fort des rentrées et ce sera début octobre. Pour cet événement, comme pour l’ensemble de sa programmation, l’Institut français a choisi la participation et le mouvement. « Etes vous des consommateurs ou des participants ? » pouvait-on lire sur les murs de la Sorbonne. Participants, vous le serez complètement aux nombreuses rencontres, conférences et débats d’idées organisées en partenariat avec l’IRD, l’université, les associations. Pour explorer de nouvelles voies ensemble, sur les grands enjeux, les questions sociales, la science et la technologie. Hors de tout dogmatisme, en liberté de pensée car l’IF a fait sien cet autre slogan : « Comment peut-on penser librement à l’ombre d’une chapelle ? ». Participants aussi aux spectacles, avec de la danse et de la musique qui bouge et fait bouger. Ce n’est pas l’autre cinquantenaire de notre programmation qui nous dira le contraire, le Tout-Puissant Polyrythmo qui se produira en décembre, comme un avant-goût de fête, pour nous procurer cet enchantement des oreilles et du corps, celui de son public depuis les débuts, c’était déjà avec le Centre Culturel Français.Le mouvement, c’est aussi l’innovation avec l’entrepreneuriat des jeunes, le numérique pour répondre aux besoins des populations, les nouvelles formes de production et de consommation. Ce sera le thème du « Mois du numérique » en novembre, avec un temps fort, le lancement du Réseau francophone de FabLabs d’Afrique de l’Ouest et le festival Maker « Make Africa », en partenariat avec d’autres Instituts français de la région et la Société générale du Bénin. Avec vous, c’est une certitude, la rentrée à l’IF sera dynamique et bourgeonnante car « L’ennemi du mouvement, c’est le scepticisme. Tout ce qui a été réalisé vient du dynamisme et qui découle de la spontanéité ».

En savoir plus
« Octobre 2018 »
Octobre
DiLuMaMeJeVeSa
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031